Près de 90 personnes ont assisté, toutes masquées bien sûr, à la conférence organisée, dans le cadre d’Octobre Rose,  par le Service de Santé au Travail de Dordogne, en partenariat avec le Comité féminin Dordogne pour le dépistage des cancers et le magazine Famosa.

Germinal PEIRO, Président du Conseil Départemental, Delphine LABAILS, Maire de Périgueux, et Martin LESAGE, secrétaire général de la Préfecture, témoignaient par leur présence de leur soutien aux organisateurs et à cette grande cause nationale qu’est la lutte contre le cancer du sein.
Philippe FRANCOIS , Président du Service de santé au travail de la Dordogne et Annie LE CAM, présidente du Comité féminin Dordogne ont animé les interventions et les questions du public, apportant ainsi des éclairages précis et pratiques dans les domaines de la prévention, de la nutrition et de la reprise de son travail  après un cancer.
Le Dr Isabelle LAVILLE, médecin coordonnateur territorial du centre régional des dépistages des cancers,  a présenté le dépistage organisé des cancers en Nouvelle-Aquitaine. Avec près de 59.000 nouveaux cas par an en France, c’est le cancer le plus fréquent. Le dépistage permet un diagnostic précoce « plus il est détecté tôt, meilleures sont les chances de guérison et moins lourds sont les traitements », insiste le Dr LAVILLE, qui regrette que la participation en Dordogne (taux de 51,9% en Dordogne), comme sur l’ensemble du territoire ne progresse plus depuis plusieurs années. D’où l’importance d’actions  autour d’Octobre Rose mises en place  sur l’ensemble du territoire de la Dordogne, notamment avec le comité féminin Dordogne.
Le Dr Fabienne LOZE, médecin du travail au SST24, rappelait le rôle du médecin du travail dans le suivi de l’état de santé des salariés. Lors des visites d’information et de prévention, médecins et infirmiers évoquent l’importance  de la mammographie de dépistage. La mission du médecin du travail est aussi de préparer, anticiper et accompagner la réintégration du salarié dans l’entreprise après un cancer, notamment avec les visites de pré-reprise, puis de reprise. Pour cela il utilise les compétences de son équipe : ergonomes, psychologues du travail et assistantes sociales. « Un an après les traitements 77 % des femmes ont retrouvé une activité professionnelle, 10 % sont encore en arrêt de travail, 13 % sont à la recherche d’un emploi » souligne le Dr LOZE.
Pour Mathieu LEMOING, diététicien spécialisé en oncologie, la nutrition a toute son importance pour prévenir les cancers, « une alimentation déséquilibrée, le surpoids sont des facteurs de risque, comme la consommation tabac ou d’alcool. » Il rappelle 5 conseils à retenir « veiller à avoir un apport suffisant en fruits et légumes (400 g par jour), en diminuant la consommation de viande rouge (300 g/semaine) et charcuterie (150g/semaine), en augmentant les apports en graisses polyinsaturées w3 (huile de colza, noix, poissons gras) et en diminuant l’indice glycémique des repas.
Philippe FRANCOIS et Annie LE CAM ont remercié les intervenants et les participants, insistant sur la mobilisation de tous pour gagner face au cancer.
C’est en musique avec « En octobre rose » d’après le texte de Valérie CHAUSSADE, présente dans la salle, qui a évoqué l’aventure de ce single mis en musique par Patrick Ochs et co-produit par France Bleu Périgord,  que les organisateurs ont conclu la conférence.

 

 

Lire la revue de presse