Attention : Cet article concerne uniquement les métiers pour lesquels le port des gants n’est pas obligatoire en temps normal.

Votre entreprise va reprendre le travail à la suite d’une interruption d’activité liée au COVID 19 et vous vous demandez s’il est recommandé de porter des gants ?

Dans la grande majorité des cas, ce n’est pas nécessaire.

En effet, dans le contexte de cette épidémie, le port de gants aurait pour objectif d’éviter une contamination des mains. Mais le port de ces gants n’empêche pas de se toucher le visage avec ses mains gantées et donc de se contaminer via la bouche, le nez ou les yeux.

La solution est donc une mise en place stricte des mesures d’hygiène :

  • Lavage très régulier des mains (voir ici pour la méthode à mettre en oeuvre et ici pour des supports de communication)
  • Ne pas porter les mains au visage
  • Utilisation de mouchoirs à usage unique
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou un mouchoir
  • Se saluer sans se serrer la main
  • Respecter une distanciation physique

L’utilisation des gants, si elle est nécessaire, doit se faire dans le cadre de l’évaluation des risques (Document Unique) et seulement après la mise en place de mesure organisationnelles et collectives (par exemple : mise en place de panneaux de protection en plexiglas, maintien des portes ouvertes…).
Si des gants doivent être portés, les consignes suivantes doivent être strictement respectées :

  • Ne pas se porter les mains gantées au visage
  • Oter ses gants en faisant attention de ne pas toucher sa peau avec la partie extérieure du gant (voir ici pour la technique)
  • Jeter ses gants dans une poubelle après chaque utilisation
  • Se laver les mains ou réaliser une friction hydro-alcoolique après avoir ôté ses gants

 

Solange Rouquié-Rivière, Ingénieur HSE, IPRP