Faites le test

Quelques minutes suffisent pour remplir le QUIZZ

C'est parti !
Question 1/17

Le bruit peut provoquer :

Valider
La bonne réponse est :

Une perte d'audition

Tout ça à la fois ! Une exposition au bruit, prolongée et non protégée, peut provoquer de très nombreux troubles, avec des impacts sur la santé de la personne, mais aussi sur la sécurité dans l’entreprise (troubles de l’attention, difficulté à percevoir les signaux d’alarme…).

Du stress

Tout ça à la fois ! Une exposition au bruit, prolongée et non protégée, peut provoquer de très nombreux troubles, avec des impacts sur la santé de la personne, mais aussi sur la sécurité dans l’entreprise (troubles de l’attention, difficulté à percevoir les signaux d’alarme…).

Des troubles du sommeil

Tout ça à la fois ! Une exposition au bruit, prolongée et non protégée, peut provoquer de très nombreux troubles, avec des impacts sur la santé de la personne, mais aussi sur la sécurité dans l’entreprise (troubles de l’attention, difficulté à percevoir les signaux d’alarme…).

Des troubles cardio-vasculaires

Tout ça à la fois ! Une exposition au bruit, prolongée et non protégée, peut provoquer de très nombreux troubles, avec des impacts sur la santé de la personne, mais aussi sur la sécurité dans l’entreprise (troubles de l’attention, difficulté à percevoir les signaux d’alarme…).

Des troubles digestifs

Tout ça à la fois ! Une exposition au bruit, prolongée et non protégée, peut provoquer de très nombreux troubles, avec des impacts sur la santé de la personne, mais aussi sur la sécurité dans l’entreprise (troubles de l’attention, difficulté à percevoir les signaux d’alarme…).

Des troubles de l'attention

Tout ça à la fois ! Une exposition au bruit, prolongée et non protégée, peut provoquer de très nombreux troubles, avec des impacts sur la santé de la personne, mais aussi sur la sécurité dans l’entreprise (troubles de l’attention, difficulté à percevoir les signaux d’alarme…).

Question suivante
Question 2/17

Comment se manifeste une surdité liée à une exposition prolongée aux bruits ?

Valider
La bonne réponse est :

On perd plutôt les sons aigus

L’impact ne se fait pas tout de suite sentir, mais au fur et à mesure, ce sont les fréquences de la conversation qui sont atteintes en premier : besoin de plus en plus de faire répéter, certains sons aigus ne sont plus entendus… C’est une surdité qui devient donc très invalidante, avec un impact fort sur la communication et les relations sociales.

Question suivante
Question 3/17

Les niveaux sonores élevés prolongés sont nocifs pour :

Valider
La bonne réponse est :

Les cellules de l’oreille interne (qui transforment cette vibration en message nerveux)

Les cellules ciliées, dans l’oreille interne, transforment la vibration sonore en information nerveuse et l’envoie au cerveau. Nous naissons tous avec un nombre défini de ces cellules, qui ne se renouvellent pas. Une fois lésées, elles ne peuvent plus remplir leur rôle et la perte d’audition est donc irréversible.

Question suivante
Question 4/17

Lorsqu’on travaille 8h, à partir de quel niveau moyen de bruit faut-il agir ?

Valider
La bonne réponse est :

80 dB

Dès 74 dB, le bruit constitue une gêne pour l’organisme et à partir de 80 dB, il devient nocif. Il convient de mettre à disposition des moyens de protection adaptés.

Question suivante
Question 5/17

A partir de quel niveau de bruit le port des équipements de protection individuels (bouchons d’oreille ou casque) est-il obligatoire dans l’entreprise ?

Valider
La bonne réponse est :

85 dB

Selon le niveau de bruit, il arrive qu’il faille même mettre en place une double protection (par exemple bouchons + casque) pour protéger suffisamment du bruit les salariés concernés. Pour s’assurer que vos protections sont adaptées, n’hésitez pas à nous contacter.

Question suivante
Question 6/17

Une exposition de très courte durée à un bruit fort peut avoir le même effet qu’une journée de travail sur une machine.

Valider
La bonne réponse est :

Vrai

La dangerosité de l’intensité sonore varie en fonction du temps d’exposition : plus l’intensité est forte, plus il est dangereux de rester exposé sans protection. Les effets du bruit sont donc similaires, que l’on soit exposé 8 heures à 80 dB(A), 45 minutes à 90 dB(A) ou 5 minutes à 100 dB(A). En cas de bruit de courte durée mais d’intensité importante (explosion…), les cellules ciliées ainsi que le tympan...peuvent être immédiatement lésées.

Question suivante
Question 7/17

Je souhaite diminuer le bruit à la source en m’équipant d’une nouvelle machine : celle que j’ai émet 83 dB, la nouvelle 80. Est-ce intéressant alors que la différence semble si faible ?

Valider
La bonne réponse est :

Oui

En effet, et même si le nombre semble très proche. L’échelle des décibels est « logarithmique » : la puissance du son est doublée tous les 3 dB. Donc la machine à 80 dB est 2 fois moins bruyante que celle à 83.

Question suivante
Question 8/17

Les bouchons jetables sont moins efficaces que les casques :

Valider
La bonne réponse est :

Ca dépend

Il existe plusieurs types de bouchons ou de casques avec plusieurs niveaux d’atténuation. Mais à niveau égal, l’efficacité va dépendre s’ils sont bien portés et ajustés, et portés en permanence. Pour qu’ils soient efficaces, au-delà du prix, il faut prendre aussi en ligne de compte la formation du salarié (savoir quand et comment les porter), leur adaptation aux besoins de l’activité et à l’environnement de travail.

Question suivante
Question 9/17

Plus une protection atténue les bruits, plus elle est efficace :

Valider
La bonne réponse est :

Non

Les Protections Individuelles Contre le Bruit/PICB doivent être adaptés au niveau de bruit pour protéger (par exemple, des bouchons qui atténuent de 30 dB sont adaptés à un environnement sonore supérieur ou égal à 95 dB), mais ne doivent pas « surprotéger ». En effet, certains sons ne doivent pas être trop affaiblis car sont nécessaires : signaux d'alarmes, bruit des véhicules ou pour communiquer.

Question suivante
Question 10/17

Des écouteurs de musique protègent aussi du bruit des machines :

Valider
La bonne réponse est :

Non

Même s’il existe de plus en plus de casques de musique qui atténuent les bruit (les seuls reconnus comme des PICB sont des casques très spécialisés pour les musiciens), les écouteurs classiques ne sont pas équipés de filtre pour atténuer le son des machines. Ils ne protègent donc pas du bruit (et en fonction du niveau d’écoute, la limite légale étant de 100 dB pour les écouteurs, ils peuvent présenter un risque d’exposition supplémentaire).

Question suivante
Question 11/17

Par contre, je peux écouter de la musique en glissant des écouteurs sous mon casque :

Valider
La bonne réponse est :

Non

Les protections auditives doivent laisser passer un certain nombre de sons pour une question de sécurité. Ecouter de la musique sous un casque peut gêner la perception des bruits d’alarme. Si c’est pour un besoin de communication (écouteurs du téléphone), il existe des casques de protection avec écouteurs intégrés.

Question suivante
Question 12/17

Lorsque les cellules ciliées sont atteintes et que l’audition est abimée à cause d’expositions au bruit :

Valider
La bonne réponse est :

La surdité est définitive, on ne peut pas la guérir

La surdité professionnelle est irréversible : le bruit endommage l’oreille interne, aucune chirurgie, aucun traitement n’est envisageable pour ce type de surdité.

Question suivante
Question 13/17

Un casque porté 50% du temps permet de se protéger de la moitié de la dose de bruit de la journée :

Valider
La bonne réponse est :

Non

Lorsque l'on enlève les protections auditives pour communiquer avec les collègues, l’oreille n’est plus du tout protégée du bruit, ce qui est immédiatement dangereux pour l’audition, surtout si le niveau sonore est élevé. Pour qu’elles soient efficaces, il faut porter ses protections auditives 100% du temps d’exposition au bruit.

Question suivante
Question 14/17

Je porte habituellement des prothèses auditives. Je n’ai pas besoin de casque, il suffit que je les enlève pour me protéger du bruit :

Valider
La bonne réponse est :

Non

Porter des protections auditives permet de préserver les cellules ciliées de leur destruction par le bruit. Donc lorsqu’une personne atteinte de troubles de l’audition se protège, la progression de la surdité est stoppée. De plus, elle se protège des autres effets néfastes du bruit sur la santé (notamment les effets de stress et de troubles cardio-vasculaires).

Question suivante
Question 15/17

Imaginons un atelier qui comporte une seule machine. L’opérateur, à son poste de travail, est exposé à un niveau de bruit évalué à 98 dB. A 1m, on relève un bruit à 95. A quelle distance devrait-il s’éloigner pour ne plus avoir à porter obligatoirement ses protections ?

Valider
La bonne réponse est :

A 16 m

On diminue le bruit par 2 quand on double la distance qui nous en sépare. A 2 m, on serait à 92, à 4 m : 89, à 8 m : 86, à 16 m : 83… Cela signifie que : - avant même d’arriver près de la source de bruit, il est important d’être protégé 100% du temps ; mieux vaut chercher d’autres moyens de prévention efficaces pour l’ensemble de l’équipe que de ne prendre en compte que la distance : changer de machine, coffrer le moteur...

Question suivante
Question 16/17

La surdité peut être reconnue maladie professionnelle :

Valider
La bonne réponse est :

Vrai

L’impact sur l’audition d’une exposition prolongée au bruit peut être reconnue comme maladie professionnelle depuis 1963 (voir tableau N°42MP). Mais un traumatisme sonore (bruit bref et intense) peut aussi être considéré comme un accident du travail (atteinte possible du tympan et de l’oreille interne).

Question suivante
Question 17/17

Le bruit est un facteur de pénibilité :

Valider
La bonne réponse est :

Vrai

En fonction de seuils définis par la loi, le bruit peut être considéré comme un facteur de pénibilité comme « environnement physique agressif » (comme les agents chimiques dangereux ou les températures extrêmes).

Voir les résultats

Votre note est de / 17

Vous êtes employeur ? Vous vous posez des questions sur le risque bruit dans votre entreprise ?

Les équipes du SPST19-24 restent à votre disposition pour vous répondre et vous accompagner dans l’évaluation des risques dans votre entreprise (avec des mesures de bruits) et dans le choix et la mise en place des moyens de protection adaptés à votre activité et vos besoins. N’hésitez pas à contacter votre équipe prévention.

Retrouvez également sur notre site, l’article sur les outils de sensibilisation et de communication téléchargeables pour parler du bruit avec vos équipes. Cliquez ICI

Vous êtes salarié ? Vous êtes ou avez été exposé au bruit dans votre travail, vous vous interrogez sur votre audition ?

Lors des visites en santé travail avec votre médecin du travail ou avec l’infirmier(e) en santé travail, n’hésitez pas à leur poser des questions et en parler. Un test de dépistage gratuit vous sera proposé pour refaire le point.

Vous pouvez également aller plus loin en suivant le module de sensibilisation que nous mettons à votre disposition, en cliquant ICI

Vous souhaitez plus d’informations sur la santé au travail ?

Contacter le SIST